Tout savoir sur la prime d’achat pour d’une voiture électrique

Vous envisagez de vous mettre à l’électrique ou à l’hybride rechargeable, plus écologiques et plus économiques ? Si l’idée vous titille, c’est le moment de sauter le pas !

Le prolongement des aides offertes en France, lors de l’achat d’une voiture électrique ou hybride aux faibles émissions de CO2 est prévu jusqu’au 30 juin 2022, avant de subir une baisse par la suite.

Il faut savoir que cela ne s’adresse pas uniquement aux voitures 100 % électriques, ce qui fait que les gens se posent un tas d’interrogations : à qui s’adresse la prime à l’achat d’une voiture ? Comment faire pour en bénéficier ? Toutes les voitures neuves sont-elles éligibles à ce bonus ? Nous allons tout savoir dans cet article.

Pourquoi proposer une prime à l’achat d’une voiture électrique ?

La prime à l’achat d’une voiture ou les aides proposées lors de l’obtention d’une voiture neuve électrique sont en perpétuel changement, de quoi ne plus savoir où donner de la tête !

L’une des raisons principales ayant changé totalement la donne quant à l’achat des voitures, en plus de la crise économique mondiale, c’est la crise de la Covid-19. En effet, depuis avril 2020, rien n’est plus pareil et la vente de véhicules neufs a chuté de 80 % !

Cette chute a poussé le gouvernement français à lancer un plan de soutien au domaine de l’automobile, dans un double but : économique et écologique. Ce plan est surtout destiné aux voitures aux faibles émissions de CO2 et donc aux voitures électriques en totalité ou partiellement telles que les voitures hybrides rechargeables.

Il s’agit de ce que l’on appelle : la prime de conversion faisant partie intégrale du plan de relance automobile. Celle-ci s’est poursuivie jusqu’en décembre 2021 puis jusqu’à fin juin 2022.

Bénéficier de la prime de conversion à l’achat d’une voiture électrique

La prime de conversion est une aide à l’achat d’un véhicule dit « propre », ou à sa location si celle-ci dépasse les deux ans, qu’il soit neuf ou d’occasion.

Une personne la reçoit lors de la mise à la casse de son ancien véhicule plus polluant. Cela permet ainsi de mettre en place une stratégie écologique en France qui vise à accélérer le passage et la conversion vers la mobilité électrique. Le but étant d’aller vers un mode de vie plus écologique, moins polluant et plus respectueux de la nature.

La prime à la conversion est souvent associée à une prime vers une voiture électrique. Il s’agit là d’une occasion à ne pas rater pour troquer sa voiture essence ou diesel contre une voiture électrique en bénéficiant d’un bonus, baissant ainsi le montant en euros à payer en France.

Cette prime varie en fonction du revenu fiscal de l’acheteur, mais aussi de la voiture électrique elle-même.

Conditions pour bénéficier de la prime de conversion

Pour bénéficier de la prime de conversion à l’achat d’une voiture électrique, il y a quelques règles. Pour commencer, votre ancienne voiture devra être une voiture à moteur thermique, c’est-à-dire que vous devrez mettre à la casse une voiture essence ou diesel avec les critères suivants :

  • voiture diesel immatriculée avant 2011 ;
  • voiture essence immatriculée avant 2006 ;
  • poids inférieur à 3,5 tonnes ;
  • le véhicule ne doit ni être mis en gage ni endommagé ;
  • le véhicule doit vous appartenir depuis plus d’une année ;
  • la voiture mise à la casse doit être immatriculée en France.

Sa destruction devra suivre des règles. En premier lieu, elle devra se faire au niveau d’un centre agréé, au plus tard après six mois de l’achat de votre nouvelle voiture écologique. Il faut savoir que votre nouveau véhicule devra également convenir à certains critères.

Critères pour bénéficier de l’aide à l’achat d’un véhicule

Si vous souhaitez bénéficier de la prime de conversion ou du bonus écologique. Vous devrez vous procurer une voiture électrique ou hybride rechargeable dont le prix d’achat sera inférieur à 60 000 euros. Elle devra avoir une émission de CO2 qui n’excède pas les 50 g/km, qu’elle soit neuve ou d’occasion.

De plus, vous devrez vous engager à ne la vendre qu’après 6 mois et après avoir parcouru au moins 6 000 km. Enfin, votre voiture devra être immatriculée en France.

Montant de la prime de conversion

Il dépendra de votre revenu fiscal de référence. Si celui-ci n’atteint pas les 6 300 euros par part, le montant de la prime sera limité à 5 000 euros et à 80 % de la valeur d’achat du véhicule au maximum. Si votre revenu fiscal de référence dépasse les 6 300 euros, la prime à l’achat d’un véhicule électrique sera de 2 500 euros.

Dans le cas où la distance domicile-travaille dépasse les 30 km ou dans l’éventualité où vous dépassez les 12 000 km/an, la prime sera maximale.

Il faut savoir aussi que vous avez droit à cette prime ou à ce bonus d’aide à l’achat si vous achetez une camionnette, un quadricycle, un tricycle ou un deux-roues avec les conditions citées plus haut.

Les autres primes et aides à l’achat d’une voiture électrique

Il faut savoir qu’il y a quelques petits bonus qui vous feront économiser encore plus lors de l’achat d’une voiture électrique ou hybride rechargeable. Ils s’appliqueront au neuf comme à l’achat d’occasion en général, nous pouvons citer les suivants :

  • le bonus écologique à l’achat ;
  • la surprime des zones à faibles émissions ;
  • les aides locales.

Le bonus écologique à l’achat d’une voiture électrique viendra s’ajouter à la prime de conversion et est destiné aux voitures électriques neuves uniquement, il est plafonné à 6 000 euros et est limité à 27 % du coût d’acquisition.

La surprime des zones à faibles émissions, s’applique aux personnes qui travaillent ou habitent dans un lieu où les émissions de CO2 sont basses, tel que le département des Bouches-du-Rhône qui a décidé de délimiter une zone ZFE.

Il s’agit d’une aide de 1 000 euros financée entre l’état et le département qui s’applique lors de l’achat d’une voiture électrique.

Les aides locales, quant à elles, différent d’une région à l’autre. L’aide la plus faible est à Drancy avec 1 500 euros alors que la plus élevée est au département des Bouches-du-Rhône qui est de 5 000 euros.